Bandeau
Rechercher dans le site

 

Aujourd'hui

mercredi 11 décembre 2019
Saint Daniel

Visite les ruches à la Saint Daniel,
Mais garde-toi d'ôter le miel.

Que s'est-il passé ce jour ?
En 1981 : Naissance d'Emmanuel
En 1971 : Décès d'Henri de Legge
En 1919 : Article du Gaulois au sujet de Marie-Louise Icône loupe
En 1912 : Article du Figaro au sujet de Gilbert Icône loupe
En 1912 : Article du Figaro au sujet de Marie-Thérèse Icône loupe
En 1912 : Article du Figaro au sujet de Geneviève d’Halloy Icône loupe
En 1912 : Article du Figaro au sujet de Pierre Icône loupe
En 1912 : Article du Figaro au sujet de Jeanne Icône loupe
En 1912 : Article du Figaro au sujet de Gaspard Icône loupe
En 1912 : Article de Journal des débats au sujet de Pierre Icône loupe
En 1912 : Article de Journal des débats au sujet de Jeanne Icône loupe
En 1912 : Article de Journal des débats au sujet de Gaspard Icône loupe
En 1912 : Article d'Excelsior au sujet de Pierre Icône loupe
En 1912 : Article d'Excelsior au sujet de Jeanne Icône loupe
En 1911 : Naissance de Guy
En 1910 : Article de La Gazette de Château-Gontier au sujet d'Alfred de Saint Mauris Icône loupe
En 1898 : Article de L'Éventail au sujet de Suzanne Icône loupe
En 1881 : Décès de Georges
En 1595 : Mariage religieux d'Antoine II de Jacquard et Madeleine de La Salle

Le cousin du jour

Photo

Cette rubrique met à l'honneur Bruno qui a le plus visité notre site Internet depuis un mois. Bravo !

En savoir +

Prochains anniversaires

Aujourd'hui : 38 ans d'Emmanuel Icône enveloppe Icône enveloppe

le 14 décembre : 62 ans de mariage d'Alain de Montecler et Jeanne-Marie de Neuville

le 16 décembre : 38 ans de Jean-Baptiste Durye

le 17 décembre : 68 ans de Constance Poniatowski

le 19 décembre : 37 ans de Pauline Blanchet

En savoir +

L'anecdote du jour

Le 11 septembre 1778 Frédéric se distingue dans le combat d'Ouessant contre la frégate anglaise de 28 canons H.M.S. Fox qu'il arraisonne après un combat de trois heures et demie.

En savoir +

Potins-Cousins

le 20 novembre : Alexis est promu enseigne de vaisseau de 1ère classe....

le 6 novembre : Josic fait un voyage à Rio de Janeiro pour aller voir son petit-fils avec escale...

le 1er novembre : Claire expose à l'univers Maison du Bon Marché Rive Gauche....

En savoir +

Les porteurs du nom

La famille compte aujourd'hui :
  - 67 hommes
  - 61 femmes
  - 30 épouses

En savoir +

Nouveautés du site

le 29 novembre : Mise à jour de la fiche de Max Fresson

le 27 novembre : Mise à jour de la fiche d'Olympe
Mise à jour de la fiche d'Athéna
Mise à jour de la fiche de Constance
Mise à jour de la fiche de Gaspard

En savoir +

Informations pratiques

Conception et design : Olicré@tions
© Le livre des Chavagnac 2019
Contacter le webmestre

Logo RSS  Logo RSS  Valid XHTML 1.0 Transitional  Valid CSS!


Changer l'apparence :
Mises à jour de la page

Le nom de Chavagnac dans la littérature

Balzac

Un des personnages de Balzac se nomme Chavagnac : il faut souligner dans l'oeuvre de Balzac le grand nombre de noms de personnages provenant de relations de son père et d'origine méridionale, quelquefois transformés pour les adapter du languedocien à l'auvergnat : d'Arthez, Casteran (de Castera), Cayron, Champagnac (de Campagnac), Chandour (de Candour), Chavagnac (de Cavaignac), Contenson, Du Bruel, Escalonde, Gaston, Hauteserre, Marcillac, Massiac, Massol, Médal, Négrepelisse, La Peyrade, Rastignac, Rigou, etc.

Le barbier de Paris

Le barbier de Paris est un roman écrit en 1827 par Charles Paul de Kock. L'histoire se passe à Paris en décembre 1632, et un de ses personnages s'appelle alternativement Chavagnac, M. de Chavagnac, le seigneur de Chavagnac, le chevalier de Chavagnac ou le marquis de Chavagnac.

En 1902, son éditeur, la société The Frederick J. Quinby Compagny à Boston, Massachusets fait dessiner les personnages par G. A. Williams qui réalise le portrait suivant :

dessin
DE CHAVAGNAC
Photogravure from Original Drawing by G. A. Williams

Puis l'éditeur dépose le dessin auprès de l'Office of the register of copyrights à Washinghton avec la description suivante :

dessin

DeChavagnac. Single figure, man standing, hands clasped behind back, sword at side, knee breeches, flaring top boots, heel spurs, loose jacket..."

 

Emile Van der Burch en tirera un drame en trois acte nommé lui aussi Le barbier de Paris et représenté pour la première fois le 16 mai 1827. Parmi les neuf acteurs, on trouve le chevalier Chavagnac, surnommé Chaude-Oreille, gascon, hâbleur, poltron et intéressé.

Capitaine Flamberge

Etienne Le Rallic (1891-1968) est un auteur français de bandes dessinées de cape et d'épées. Il a publié dans la revue portugaise hebdomadaire Cavaleiro Andante de mars 1956 à juin 1958, une bande dessinée en cent vingt épisodes appelée Capitão Flamberge, qui relate les aventures du beau capitaine et d'Angélique de Chavagnac.

La BD a aussi été éditée en français en 1979 sous le titre Capitaine Flamberge aux éditions Glénat. Elle comporte deux épisodes :

Dans le premier épisode, l'histoire se passe en 1610 sous Louis XIII, les personnages sont Concini, Marie de Medicis, Condé, le marquis de Luynes, le marquis de Cheyrignac alias capitaine Flamberge, Angélique de Chavagnac, Rugiero chef des spadassins de Concini, Partican ami de Flamberge, le mage Galestro et en fin Richelieu.

Dans le second épisode, Flamberge et Partacan rencontrent Cinq-Mars qui lutte contre le cardinal, Flamberge et Angélique se marient, il a des aventures en Espagne, devient mousquetaire de Richelieu, Cinq-Mars est arrêté et exécuté et finalement la paix est retrouvée pour Flamberge et Angélique.

Cet environnement rappelle étrangement les aventures d'Omry et on peut penser qu'elles s'en sont inspiré.

Le dernier voyage

Le dernier voyage est une pièce en un acte sur le thème du voyage écrite par Lionel de Messey. Parmi les huit acteurs, on trouve M. et Mme Chavagnac, décrits comme suit par l'auteur : M. Raoul Chavagnac très bon chic, bon genre et Mme Marie-Pétronille Chavagnac snob et méprisante.

Cette farce de vie

Cette farce de vie est est une comédie en quatre actes écrite en 1996 par Michel Loquy. Dans la pièce, Aurélien de Chavignac, mi-Zorro mi-Cyrano, va mourir. Il a passé sa vie à traquer l'injustice et à jouer des tours pendables aux grands de ce monde. Il prépare sa dernière farce. Mais l'au-delà s'en mêle. Il s'agit d'une farce réjouissante avec des clins d'œil à Molière et Regnard.

Bûche, Nabab et portière

Bûche, Nabab et portière est une extravagnace en un acte. Parmi les acteurs, un personnage porteur d'eau s'appelle Chavagnac (alias Chavagnat dans l'édition de 1867).

Gérard de Nerval inconnu

Dans le livre Gérard de Nerval inconnu publié en 1965 par Edouard Peyrouzet, un personnage se nomme Chavagnac.

La Forêt Noire

La Forêt Noire est un manuscrit de Gérard de Nerval qui n'a jamais été édité. Il s'agit d'un scénario dramatique qui n'a été publié qu'en février 2001. Parmi les personnages, on note un brigadier de musique nommé Chavagnac.

Le Banc de Sable ou les naufragés français

Le 14 avril 1819 est représentée pour la première fois au théâtre de la Porte Saint-Martin la pièce Le Banc de Sable ou les naufragés français écrite par MM. Frédéric, Boirie et Merle. Un des acteurs se nomme Chavagnac.

Un Drame au palais des Tuileries, 1800-1832

Un Drame au palais des Tuileries, 1800-1832 est un livre écrit en 1833 par Thalaris Dufourquet. Il met en scène de nombreux personnages dont les principaux sont Louise, la fille du concierge du palais, et le marquis de Chavagnac. Ce dernier habite à Versailles et est séparé de la marquise née Antoinette de Ludre, qui le quitte pour aller vivre avec le comte Anathole de Sardes. Il est aussi mentionné son frère qui meurt à Lille. Le passage suivant résume l'ouvrage :

La comtesse répondit sans hésiter qu'elle ne savait encore rien de positif, mais qu'elle avait cependant appris qu'il était fort lié avec le marquis de Chavagnac avec lequel il passait toutes ses soirées.

Le marquis de Chavagnac, ajouta-t-elle avec une malice de femme qui sait où elle doit frapper, est un vieux libertin, sententieux, ennuyeux, raconteur, et surtout fort amateur des jeunes filles. Il passe sa vie chez un ancien concierge des Tuileries qui en a une, d'une beauté commune, mais, dit-on, assez remarquable.

Il a présenté là le beau Petrowski qui fait, dit-on encore, nombre avec les adorateurs de cette petite fille ; c'est, assure-t-on, une mode de se mettre ainsi sur les rangs. Ce concierge dont le marquis de Chavagnac veut à toute force faire un personnage, un prince, un monarque détrôné peut-être, réunit chez lui de beaux esprits qui racontent chacun à leur tour. Il y a là un vieux républicain nommé Regnaud qui sappe toutes les royautés en faisant les yeux doux à la petite fille, des auteurs, des avocats, des... enfin de tout.

On ne sait si ce livre est un roman ou s'il se base sur des faits réels.

L'Aîné

L'Aîné est un drame en quatre actes de Paul Delair, représenté pour la première fois le 15 décembre 1883 au Théâtre du Parc à Bruxelles. Cette pièce comporte trois personnages : Vivien Lefort, Yveline, protégée de son frère défunt et l'accolyte de Vivien nommé Chavagnac.

Day will break

Ce livre est une fiction historique de l'auteur canadien Elizabeth Backhouse paru en 1945 à Perth (Western Australia). L'histoire se passe au moment de la Révolution Française et met en scène le comte de Chavagnac, septième du nom et son fils Alexandre, âgé de neuf ans..

El Starlux del manicomio

Ce livre d'Emilio Arnao est un roman espagnol de 224 pages paru en 1994 qui raconte la vie d'un jeune homme évadé d'un asile psychiatrique. Il y relate aux chapitres IV, V, VI et VII sa relation tumultueuse avec sa maîtresse Hélène de Chavagnac :

C'est l'histoire d'un jeune homme qui cherche son 43030519 par les rues humides d'une ville, un jeune homme qui quitte un asile pour pouvoir boire du whisky et chercher la pincée ces choses vivent. Ce roman raconte la lutte entre deux mondes : le monde du temps réel, le temps que vivent la majorité des mortels, avec leurs échecs et leurs chagrins d'amour et un monde qui est dans la neige d'un sanatorium pour malades mentaux. C'est aussi une histoire d'amour entre Hélène et le protagoniste, mais peut-être plus encore, la lutte pour la vie que l'amour même, que parfois la mort est plus important que l'oubli.

Comme une brûlure sur une robe du dimanche

Ce roman de Monique Fournier relate l'expérience de la jeune Catherine Desportes, accusée de sorcellerie. Au cours d'un procès, des villageois se liguent contre Catherine autour de la riche Madeleine de Chavignac qui prétend que son fils est mort après avoir dévoré une pomme offerte par la présumée sorcière, son ancienne domestique. Par ces liens occultes, on l'accuse aussi d'être responsable des quatre années d'intempéries s'acharnant sur le village. Seule contre tout une communauté, Catherine Desportes tentera de clamer son innocence jusqu'à la fin.

Page d'accueil · Contact · Aide en ligne · Sécurité · Administrateur · Accessibilité · Plan du site